Test de la station météo connectée Netatmo

Station Netatmo

Partager :Share on Facebook22Share on Google+0Email this to someone

Ahhh les objets connectés… Nous sommes littéralement envahis depuis quelques années par cette mode qui vise à rendre « connecté » n’importe quel objet de notre quotidien. Même les stations météo n’échappent pas à cette règle implacable. Pourtant en y regardant de plus près, on se rend compte que cette tendance est encore toute nouvelle et que le marché est encore loin d’être saturé.

Au moment où j’écris ces lignes, il n’y a qu’une seule station météo connectée sur le marché. Il s’agit de la station très « design » Netatmo fabriquée par la société du même nom. J’en possède une depuis un peu plus de 6 mois donc il me fallait vous faire un petit retour d’expérience à ce sujet en vous montrant ses points forts mais aussi ses défauts. A noter que je ne dispose que de la version de base, c’est à dire celle sans le pluviomètre ni l’anémomètre. Étant en appartement avec une terrasse couverte, ces instruments ne m’auraient été de toute manière d’aucune utilité 😉

 

Caractéristiques techniques

Avant de rentrer dans le cœur du sujet, passons en revue le contenu du coffret et les caractéristiques techniques de la station. Je dispose du pack de base qui contient :

  • Le module intérieur
  • Le module extérieur
  • L’adaptateur prise secteur / USB
  • Le câble USB
  • Les piles AAA pour le module extérieur

 

Pour ce qui est des capteurs de mesure, la station Netatmo est pourvue des capteurs suivants :

  • Température intérieure (0 à 50°C +/- 0.3°C)
  • Température extérieure (-40 à 65°C à 0.3°C)
  • Hygrométrie intérieure & extérieure (0 à 100% à +/- 3%)
  • Baromètre (260 à 1160 hPa à +/- 1hPa)
  • Capteur de CO2 (0 à 5000 ppm à +/- 5%)
  • Sonomètre (35 à 120 dB)

 

La station est compatible avec le Wi-Fi 802.11 b/g/n (2.4GHz) avec les protocoles de sécurité WEP / WPA / WPA2-personal (TKIP et AES). La connexion entre le module intérieur et le module extérieur est sans-fil avec une portée maximale de 100m (sans obstacles).

Concernant l’alimentation de la station, le module intérieur est relié au secteur par l’adaptateur secteur / USB tandis que la sonde extérieure est alimentée par 2 piles AAA d’une autonomie de 2 ans maximum.

Boitier Netatmo

Le pack de base de la station Netatmo

 

Installation

C’est l’étape que beaucoup redoutent lors de l’acquisition de leur station météo. Avec la Netatmo, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. L’installation est rapide et simple. Le manuel est bien fait et indique l’essentiel des étapes en quelques pages (branchement de la station, mise en place de la sonde extérieure, synchronisation de la sonde avec le module intérieur, etc.).

Je passe volontairement l’installation du module intérieur car il n’impose pas de contraintes particulières si ce n’est de pouvoir être connecté au WiFi de votre box Internet. Là où ça se gâte c’est pour la sonde externe. Le manuel d’installation fournit quelques informations à ce propos mais elles restent trop partielles à mon sens et n’indiquent pas de manière claire toutes les bonnes pratiques qui garantiront des mesures fiables. Alors bien sûr, tout dépend de la configuration dont on dispose mais il convient de respecter au mieux les règles de base dont je parle dans un autre article.

La station Netatmo est livrée avec 2 moyens de fixation : une sangle « scratch » pour fixer la sonde autour d’un poteau (sur un étendoir à linge par exemple) ou bien avec une vis dans le cas d’une fixation murale. Il y a toutefois une troisième possibilité qui est sans aucun doute la meilleure, c’est de placer la sonde dans un abri météo normalisé qui permettra une bonne circulation de l’air à l’intérieur ce qui assurera des mesures fiables. L’inconvénient est que cela vient gonfler le budget de quelques dizaines d’euros. Mais rien ne vous empêche de construire votre propre abri pour pas cher si vous êtes un peu bricoleur.

Dans mon cas, mon installation est loin d’être optimale. L’inconvénient d’être en ville (qui plus est en appartement) est d’avoir peu de possibilités de positionner sa sonde correctement. J’ai opté pour la fixation murale mais l’aération du lieu est mauvaise donc je suis contraint d’accepter le fait que mes mesures sont légèrement biaisées. Difficile de faire autrement…

La dernière étape de l’installation est la synchronisation du module extérieur avec celui à l’intérieur. Pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser son smartphone avec l’application Netatmo installée et le Bluetooth activé. Au bout de deux minutes montre en main, la station est paramétrée pour accéder à Internet et communique avec la sonde extérieure.

 

Netatmo Module Exterieur

Installation du module extérieur

 

Utilisation

Une fois installée et fonctionnelle, on en vient à oublier complètement l’existence de la station tellement elle s’intègre bien dans son environnement. Il faut reconnaître que les courbes des 2 modules sont simples et harmonieuses (merci Philippe Starck 😉 ). La station météo devient alors un objet de décoration à part entière ce qui est réel point fort comparé aux stations concurrentes.

Concernant l’utilisation en elle-même, tout se fait via l’application mobile ou par navigateur web depuis un ordinateur. La Netatmo, comme tout objet connecté qui se respecte, ne dispose pas d’écran intégré. L’intérêt est donc limité si l’on ne dispose pas de smartphone.

 

Netatmo Module Interieur

Le module intérieur s’intègre parfaitement sur le mobilier de salon

 

Les mesures sont faites automatiquement toutes les 5 minutes et sont transmises aux serveurs Netatmo qui agrègent l’ensemble des données du réseau de mesures Netatmo. Si votre connexion Internet cesse de fonctionner, la station « tamponne » les mesures en interne et les communique une fois la connexion rétablie. Comme ça, pas de pertes de données. Il est aussi possible de faire des mesures « à la demande » en appuyant sur le bouton sur le dessus du module intérieur. Cette action envoie automatiquement une notification « push » au smartphone qui indique qu’une mesure à la demande a été effectuée. Des notifications sont également envoyées lors d’événements particuliers (orages, température basse, saturation en CO2).

A ce sujet, venons-en à l’application mobile. Je la trouve globalement bien réalisée et très ergonomique. On accède simplement aux différents paramètres mesurés par la station météo. Il existe également un mode « graphique » en basculant son smartphone en mode paysage. Simple et pratique mais encore fallait-il y penser 😉

 

Netatmo Application Mobile

Aperçu de l’application mobile

 

L’interface web est quant à elle un peu plus fournie et propose un accès à toutes les fonctionnalités de visualisations et de paramétrages de la station météo. La colonne de gauche centralise les paramètres en temps réel. Au centre, on retrouve les prévisions pour les jours à venir ainsi que les graphiques des mesures historisées. La colonne de droite est réservée à la partie communautaire comme la localisation de la station et l’accès à la carte Weathermap.

 

Interface Web Netatmo

Interface web Netatmo – Netatmo

 

En termes d’utilisation et d’exploitation, je trouve que cette station est une vraie réussite. Tout a été pensé pour que cela soit le plus intuitif possible. L’aspect communautaire est également intéressant et permet de « se jauger » par rapport aux stations voisines et de voir si l’on est dans les clous au niveau des mesures. C’est très pratique pour l’étalonnage surtout si les stations environnantes sont très proches de la nôtre.

 

Netatmo : Le renouveau des stations météo ?

L’arrivée de la Netatmo marque un tournant dans le monde des stations météo car elle rend accessible à tous le partage des mesures météorologiques. Bien que les stations semi-professionnelles le fassent depuis longtemps, elles n’offrent pas la même souplesse d’utilisation et ne coûtent pas le même prix. La station Netatmo n’est de toute façon pas là pour concurrencer les stations « haut de gamme » de chez Oregon, LaCrosse Technology ou encore Davis Instruments.

La Netatmo s’adresse avant tout aux personnes « connectées » qui s’intéressent à la météorologie ou à la domotique. C’est d’ailleurs une grande force de cette station car elle s’intègre facilement dans une installation existante en mettant à disposition une interface sous la forme d’une API.

L’aspect communautaire est aussi un atout indéniable et a vocation à promouvoir le réseau Netatmo pour qu’il devienne un acteur majeur des réseaux d’observations météorologiques. Les données envoyées dans le cloud Netatmo sont réutilisées par la suite par des laboratoires de recherche ou des services publics. Quand on regarde la Weathermap, on se rend bien compte que cette station rencontre un beau succès vu la bonne couverture du territoire. Cela permet d’augmenter le maillage du réseau d’observations ce qui pourra à l’avenir servir à améliorer les prévisions météorologiques.

 

 

En attendant, il reste à solutionner un problème majeur de cohérence des mesures. Le gros défaut du réseau Netatmo est qu’il intègre régulièrement des données aberrantes de capteurs dont l’installation ne respecte pas les normes ou pire, de capteurs extérieurs installés … en intérieur ! Une fonctionnalité de filtrage existe d’ores et déjà sur la Weathermap mais celle-ci n’est pas encore suffisamment fiable et laisse encore passer les mesures erronées d’utilisateurs peu scrupuleux. Néanmoins une chose est sûre : le matériel proposé dans la station Netatmo est de bonne facture et fournit des mesures très correctes comparées à des stations semi-professionnelles. Je ne dispose pas de données concernant le pluviomètre (ni l’anémomètre à ultrason), mais pour le thermomètre je vous invite à aller consulter le comparatif réalisé par un membre du forum d’Infoclimat. Les résultats sont vraiment positifs surtout si le module extérieur est installé sous abri.

 

Weathermap Netatmo

Réseau Netatmo : des stations un peu partout en Europe

 

Bilan

Le bilan est très positif me concernant. Après 6 mois d’utilisation, je ne regrette pas du tout mon achat. Il faut dire que je suis particulièrement friand d’objets connectés. Alors quand en plus ceux-ci sont étroitement liés à la météo, il y a de fortes chances qu’ils me plaisent au plus haut point.

Après j’ai pleinement conscience que ce n’est pas la meilleure station et qu’il en existe des biens meilleures. Mais dans mon cas, acquérir une station semi-professionnelle aurait été un non-sens étant donné que je vis dans un appartement.

Parlons du prix : il est de 169€ ce qui peut sembler un peu cher au premier regard mais en fin de compte pas tant que ça une fois que l’on a testé toutes les fonctionnalités de la bête 😉

En synthèse, je vous dresse ci-dessous les points forts et points faibles de la station :

 

Points forts :

  • Station très design qui s’installe facilement
  • Beaucoup de fonctionnalités (mesures, alertes, partage des mesures)
  • Qualité de l’application mobile et de l’interface web
  • Intégration simple dans un logement domotisé

 

Points faibles :

  • Pas suffisamment d’indications pour les règles d’installation du module extérieur
  • Prix un peu élevé pour la version de base (169 €)

 

Ma note :

Retrouvez la station météo connectée Netatmo sur Amazon.

 

Crédit photo « A La Une » : Maurizio Pesce (Flickr)

 

Partager :Share on Facebook22Share on Google+0Email this to someone
Recherches utilisées pour trouver cet article : module additionnel station meteo netatmo,installation netatmo meteo,net atmo test,netamo station météo,netatmo station meteo smartphone,test stations meteo,test technique netatmo station meteo

12 commentaires

  • Comme d’habitude, article au top .
    Envisages tu d’acheter d’autres modules netatmo ?

    • Merci pour ton message Patrolll :)

      Pour le moment ce n’est pas au programme car je ne dispose pas des conditions adéquates en appartement pour mesurer les précipitations et le vent.
      Par contre je vais peut être acquérir prochainement un module additionnel thermomètre pour mesurer la température d’une autre pièce. Par contre il faudra que je m’assure de l’exclure bien des données WeatherMap 😉

  • Une bonne petite station météo, dommage qu’elle soit aussi cher.

    Oregon Scientific et Lacrosse Technology se reposent sur leurs laurier, je trouve qu’il y a peu d’évolutions dans le secteur de leur part, c’est bien que quelqu’un vienne les secouer un peu, qu’ils se remettent en question.

    • Effectivement il n’y a pas beaucoup de nouveautés chez les gros du secteur. Netatmo apporte un peu de fraîcheur à un milieu qui en avait bien besoin. La station se démarque nettement des autres car on la remarque tout de suite que ce soit visuellement ou de par ses innovations

      La station surfe sur la mode des objets connectés mais ne pourra pas pour autant se reposer sur ses lauriers car d’autres emboîtent déjà le pas comme par exemple le projet Wezr qui s’annonce prometteur.

      Lien : http://www.wezr.co

  • Merci pour votre article fort intéressant ! si je peux me permettre j’ai une question : je jardine et je viens d’installer une serre en verre de 12 m2 dans mon jardin, je souhaiterais suivre la température, et l’hygrométrie dans cette serre et à l’extérieur de la serre. Pensez vous que la station Netatmo serait adaptée ? ou existe t’il d’autres station connectées plus basique mais résistante pour le jardinage – horticulture ?

    • Bonjour Gérald,

      Il existe très peu de stations météo connectées à proprement parlé. Sur le marché il y a Netatmo qui occupe une place majeur avec sa station. Oregon propose aussi une station du même type avec son Anywhere Weather mais qui a l’air moins bien que la Netatmo au vu des commentaires sur Internet.

      Dans votre cas, il faut regarder plusieurs facteurs :

      1/ L’éloignement de votre serre par rapport à l’habitation dans laquelle sera la base de la station. Netatmo annonce une portée de 100m mais il est plus prudent de ne pas dépasser 50m dans les faits. Surtout si les murs de votre maison sont épais et qu’il y a des obstacles entre celle-ci et votre serre (mur en pierre, végétaux, etc)..

      2/ Enfin vous dites rechercher une station météo mais pour quelle raison celle-ci doit être connectée ? Si vous souhaitez pouvoir consulter les données météo de partout avec votre smartphone ou autre, effectivement le choix de la Netatmo s’impose. Si ce n’est pas le cas, il y a d’autres stations qui font l’affaire et qui sont adaptées pour le jardinage et qui sont un peu moins chères. Je vous invite à consulter l’article que j’ai rédigé pour le blog Mon Potager en Carré dans lequel je parle de ces stations (http://mon-potager-en-carre.fr/articles-invites/les-outils-meteo-du-jardinier-malin-12413)

      3/ Si vous souhaitez mesurer la température intérieure et extérieure, vous devrez faire l’acquisition d’un module additionnel Netatmo (environ 60€). Il faut en tenir compte et voir si cela colle avec votre budget.

      4/ Pour le module extérieur, il faudra bien faire attention à ce que celui-ci soit protégé des intempéries (pluie et vent) et soit, bien entendu, à l’ombre. Prévoir donc un abri également. Si vous êtes bricoleur vous pourrez en faire un pour une vingtaine d’euros (il y a plein de plans et de tutoriels sur internet).

  • Un produit qui mise trop sur l’esthétique et pas assez sur l’efficacité.
    Lorsque les 2 modules extérieur et intérieur sont à côté l’humidité et les températures mesurées sont différentes.
    Emplacement pour le module extérieur difficile à trouver (pas de soleil, pas de vent, sensible à la chaleur diffusée par la maison…).
    Des gens proches de chez moi visibles sur la weathermap présentent des températures, des pressions atmosphériques et des taux d’humidité différents.

    • Les capteurs Netatmo manquent peut être un peu de précision mais ils sont globalement de bonne facture. J’ai souvenir d’un benchmark réalisé par une personne du forum d’Infoclimat et les résultats faisaient ressortir que la sonde thermo se défendait bien et tenait la route face à une Vantage Pro 2.
      Après il peut y avoir des écarts, notamment pour l’hygrométrie. Dans les spécifications techniques disponibles sur le site Netatmo, on peut voir que la précision est de +/- 0.3°C pour la température et de +/- 3% pour l’hygrométrie.

      Pour ce qui est des écarts de pression atmosphérique sur la Weathermap, je l’ai aussi remarqué avec des stations voisines. C’est effectivement dommage car on ne peut pas à ma connaissance calibrer le baromètre de la station. Le seul réglage que l’on peut faire se fait au niveau logiciel pour indiquer l’altitude du lieu de mesure.

      Par contre concernant l’emplacement d’installation du module extérieur, cela n’a rien à voir avec la station Netatmo. Ces contraintes de positionnement sont les mêmes quelle que soit la station. S’il est compliqué de trouver une zone à l’ombre et protégée de la pluie (en revanche il faut impérativement que l’endroit correctement soit ventilé), il est possible d’opter par un abri météo normalisé qui devra être placé en plein soleil assez loin de tout obstacle. Au milieu d’un jardin par exemple.

  • Votre article est très intéressant, je cherche à remplacer une ancienne station météo qui me donnes des données pluvio et anemo totalement farfellue. Avez vous eu l’occasion de tester leur modules anémomètre et pluviomètre ? Ces deux modules ont l’air assez plastoc.

  • Je n’ai pas eu l’occasion de tester l’anémo et le pluvio mais les avis que j’ai pu apercevoir sur le net montrent qu’ils remplissent globalement bien leur fonction. Par contre le prix est pas forcément donné (99€ l’anémo et 69# pour le pluvio).

  • Pingback: Netatmo Weather Station : que pensent la presse et les blogueurs sur la station météo connectée ?

  • les données arrive seulement toute les 10minutes pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *