Les meilleurs outils météo pour la montagne

outils meteo montagne

Partager :Share on Facebook53Share on Google+0Email this to someone

La montagne est un lieu privilégié pour les activités extérieures de toutes sortes quelle que soit la saison. En hiver, c’est la saison du ski, du snowboard, du biathlon et bien d’autres. L’été est quant à lui propice à la randonnée, au VTT ou bien encore au parapente. Toutes ces activités sont fortement tributaires des conditions météorologiques à tel point que la météo est bien souvent considérée comme un facteur important pour la pratique de ces sports.

Entre le fait d’assurer la sécurité des pratiquants et celui de la recherche des conditions parfaites, les besoins en termes de prévisions météorologiques sont importants et très spécifiques d’une activité à l’autre. Il semble évident qu’un parapentiste privilégiera une plus grande attention à certains types de paramètres météorologiques tandis qu’un randonneur accordera de l’importance à d’autres.

Si ces besoins peuvent être parfois assez distincts d’une activité à l’autre, il est toutefois possible de trouver un dénominateur commun à chacun d’entre eux en matière d’observations où de prévisions. Et c’est là que les outils météo rentrent en jeu ! Il existe de nombreuses ressources en ligne et des instruments de mesure qui ont pour but d’informer ou d’aider la prise de décision selon des critères purement météorologiques.

Les avancées technologiques en météo et en informatique ont permis l’éclosion de bon nombre d’outils numériques tous plus utiles les uns que les autres. Il est tout bonnement impossible de les lister de manière exhaustive ici tellement ils sont nombreux. Pour vous faciliter cette phase de recherche (ou d’archéologie devrais-je dire !), je vais vous dresser dans cet article une liste des outils que je trouve tout simplement excellents de par leur fiabilité ou leur aspect pratique.

 

L’institutionnel (Météo France)

Impossible de passer à côté du site de l’organisme météorologique national tellement celui-ci est incontournable. De nombreuses informations sont disponibles gratuitement à l’image de ce qui existe pour les villes de plaine. Là où cela devient intéressant c’est que l’on peut connaître des informations spécifiques au milieu montagnard comme l’ISO 0°C ou encore la limite pluie-neige pour les 7 prochains jours.

 

Bulletin de prévision météo

Bulletin de prévision pour Morzine (74) – Météo France

 

En saison hivernale, généralement de novembre à avril, Météo France assure deux services à destination des amateurs de sports d’hiver. Le premier est le bulletin d’enneigement des stations que beaucoup scrutent avec une grande attention quelques jours avant leur départ au ski ! 😉

L’autre service proposé par Météo France est d’une importance capitale. Il s’agit du Bulletin d’estimation du Risque d’Avalanche (BRA) qui informe les amateurs de hors piste de la stabilité du manteau neigeux et de la qualité de la neige. Comme pour la carte de vigilance, ce bulletin indique un niveau de risque sur une échelle allant de 1 (faible) à 5 (très fort).

 

Bulletin de Risque d'Avalanche

Bulletin d’estimation de Risque d’Avalanche (BRA) – Météo France

 

Voilà pour ce qui est du territoire français. Mais qu’en est-il des autres pays francophones ?

Pour nos voisins suisses, le site Météo News propose des prévisions de l’ensemble du massif montagneux du pays dans lesquelles on retrouve les mêmes informations que celles fournies sur le site de Météo France. Pour ce qui est de l’enneigement, le site MySwitzerland émet des bulletins d’enneigement réguliers pour toutes les stations du pays. Du côté des bulletins d’avalanches, le site SLF en propose agrémentés de cartes pour faciliter la compréhension.

Quant à nos cousins québécois, ceux-ci pourront se renseigner sur les conditions météo en montagne grâce au site Ma Neige qui propose un large panel de paramètres sur le manteau neigeux comme le type de neige à différents niveaux ou bien les accumulations.

 

Enneigement Québec

Interface du bulletin d’enneigement du site Maneige.com

 

L’universel (Meteoblue)

Ce site n’est pas à proprement parlé dédié à la météo en montagne mais ce n’est pas pour autant qu’il faille l’ignorer… Bien au contraire ! Ce site est une vraie mine d’or car il agrège des données météo d’un grand nombre de modèles de prévision numérique et parvient à les restituer de manière claire et simple à lire.

Une autre force de cet outil est de fournir des prévisions pour n’importe quel point du globe ce qui ravira à coup sûr les trekkers ou les fanas d’expédition car ils n’auront pas à farfouiller pour trouver le site qui correspond à leur destination.

Même si Météoblue ne fait pas la part belle qu’à la montagne, force est de constater qu’il y a tout ce qu’il faut pour réussir sa sortie en montagne, et ce quelle que soit la saison. Skieurs, randonneurs, VTTistes, parapentistes, tout le monde devrait y trouver son compte.

Le site propose une fonctionnalité très utile qui s’appelle le météogramme et qui présente en un coup d’œil les informations essentielles du temps qu’il va faire en précisant plusieurs paramètres météorologiques comme la température, le vent, la couverture nuageuse ou encore les précipitations. Jugez en par vous-même ! :)

 

Météogramme Météoblue

Météogramme à 5 jours pour Morzine (74) – Météoblue

 

Ces prévisions sont élaborées automatiquement à partir des simulations brutes d’une dizaine de modèles météorologiques issus de différents pays. Comme vous pouvez l’imaginer, ces prévisions ne sont donc pas expertisées par des prévisionnistes ce qui est assez logique quand on voit la quantité de localités disponibles.

Il est aussi possible de consulter le météogramme « multi-model » contenant les prévisions en fonction des modèles concernés et permettant ainsi de comparer les différentes simulations.

 

Météogramme Multimodel Météoblue

Extrait du météogramme « multimodel » pour Morzine (74) – Météoblue

 

Météoblue met à disposition également des cartes météo représentant différents paramètres essentiels pour la pratique d’activités en montagne comme :

  • Les précipitations pluvieuses/neigeuses sur 3h
  • L’accumulation de neige sur les dernières 24h
  • La densité et les niveaux de la couche nuageuse
  • La vitesse du vent à 700 et à 800hPa (soit environ 1 500m et 3 000m)

 

Enfin pour terminer, les amateurs de vol libre et de vol à voile seront ravis d’apprendre qu’une section « Air » leur est dédiée. Celle-ci contient des supports orientés « aérologie » comme le météogramme des vents ou encore l’émagramme. A noter que ce dernier n’est accessible qu’aux membres du programme « Point+ » proposé par le site 😉

 

Météogramme Air Météoblue

Extrait du météogramme « Air » pour Morzine (74) – Météoblue

 

L’ergonomique (Snow Forecast)

Comme son nom l’indique, ce site est consacré à l’or blanc. Mais pas exclusivement car on retrouve à disposition tout une série de cartes météo très utiles comme celles présentant la couche nuageuse ou bien les températures. Ces cartes sont d’ailleurs très esthétiques et faciles à lire avec des dégradés de couleurs bien choisis.

Une autre chose est très appréciable : la possibilité de faire des « zooms » sur les différentes chaînes montagneuses du monde. Sachez qu’il est également tout à fait possible d’utiliser Snow Forecast pour les prévisions de chutes de neige en plaine. N’étant pas un habitué de la montagne en hiver, je l’ai pour ma part principalement utilisé dans cette configuration et il s’est avéré fiable.

Le site affiche aussi les conditions de neige signalées pour chaque station selon les critères suivants :

  • Poudreuse signalée
  • Neige fraîche signalée
  • Profondeur de neige
  • Épaisseur de neige fraîche
  • Nombre de jours depuis la dernière tombée de neige

 

Carte Chute Neige Snow-Forecast

Carte des chutes de neige dans les Alpes – Snow Forecast

 

Le visuel (France Montagnes)

Quoi de mieux que de pouvoir observer le temps qu’il fait à un endroit sans y être physiquement présent ? Et bien c’est quelque chose de tout à fait possible grâce aux réseaux de webcams. Les progrès réalisés en termes de connectivité à Internet permettent aujourd’hui d’utiliser ces caméras spécifiques pour filmer en continu le ciel. Les réseaux amateurs ou professionnels de « Météocams » (c’est comme ça qu’on les appelle) sont déployés dans de nombreux endroits comme :

  • Dans les villes (notamment près des lieux touristiques)
  • Chez les particuliers passionnés de météorologie
  • Sur les réseaux autoroutiers
  • Dans les stations balnéaires et de sports d’hiver

 

Le site France Montagnes propose à la consultation plus de 400 webcams réparties sur tous les massifs montagneux du pays qui diffusent en « live » le temps observé. C’est très pratique pour savoir si les conditions météo sont réunies pour la pratique de son activité. A ce sujet, beaucoup de personnes utilisent ces webcams en hiver mais il faut savoir qu’elles sont tout aussi utiles l’été pour ceux qui font de la randonnée pédestre ou équestre, du VTT ou bien encore du parapente.

L’intérêt majeur des webcams est de pouvoir comparer instantanément les prévisions avec l’observation. Qui n’a jamais vécu cette situation où les prévisions météo semblaient bonnes et que, une fois sur place, on se rend compte qu’il en est autrement ? Ces déconvenues peuvent donc être désormais facilement évitées ce qui prend tout son sens en montagne quand on connaît le caractère très changeant de la météo.

 

Webcam France Montagne

Ciel bouché sur La Clusaz (74) – France Montagne

 

Si la France est bien représentée au niveau des météocams de montagne, il en est de même pour la Suisse (Swiss Webcams) ou le Québec (Météo Média) qui disposent eux aussi d’un réseau de webcams bien développé.

 

Les outils météo : un monde en perpétuel mouvement

C’est bien connu… Quand on parle de météorologie, on y associe très souvent les progrès faits dans ce domaine. Si l’on ajoute à cela les nouvelles possibilités offertes avec les avancées en informatique, on se retrouve rapidement à voir apparaître de nouveaux outils et de nouveaux services. La généralisation des applications pour smartphones et tablettes permettent de se tenir informé quasiment partout, même en pleine ascension.

Les outils d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement ceux de demain. C’est pourquoi cette liste n’est ni plus ni moins qu’une photo faite à ce jour qui sera sans doute différente dans quelques années. Certains sites seront toujours présents, d’autres auront disparu tandis que de nouveaux auront percé.

Mais au-delà de tout ça, l’essentiel est de garder en tête que chacun doit disposer des informations suffisantes pour pouvoir pratiquer son activité en toute sécurité et en toute quiétude… quel que soit le moyen utilisé :)

Ces quelques ressources présentées dans cet article ne sont qu’une partie des formidables outils météo que l’on peut trouver sur le net. Alors si vous en utilisez certains dont je n’ai pas parlés ici, n’hésitez pas à les mentionner dans les commentaires ci-dessous 😉

Partager :Share on Facebook53Share on Google+0Email this to someone

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *