Comment se protéger de la foudre ?

Foudre

Partager :Share on Facebook142Share on Google+0Email this to someone

Il n’est pas toujours simple de savoir comment se comporter quand l’on se retrouve face à un orage. Le caractère si imprévisible et soudain de ce phénomène météorologique peut nous faire prendre des décisions aux conséquences pouvant être dramatiques.

Nous allons voir dans cet article les bonnes attitudes à adopter lorsque l’on est confronté à un orage et comment se protéger au mieux.

Comment apparaît la foudre ?

Les orages font partis des phénomènes météorologiques les plus violents que l’on puisse connaître sur Terre. Ce sont eux qui sont à l’origine des tornades pouvant provoquer d’importants dégâts. Si les tornades sont des phénomènes rares, la foudre est quant à elle bien plus courante. Chaque année une centaine de personnes sont victimes en France de la foudre principalement pendant la période estivale. Dans la grande majorité des cas, celles-ci survivent mais peuvent avoir de nombreuses séquelles physiologiques.

L’apparition de la foudre résulte d’une différence de potentiel électrique entre 2 points situés entre des nuages d’orage ou bien entre le sol et ces mêmes nuages que l’on appelle cumulonimbus. Lors de leur formation, de violents mouvements d’air se déclenchent provoquant ainsi une électrisation des particules constituant le nuage. De manière générale l’air est chargé positivement en haut du nuage et négativement à sa base ce qui crée un important champ électrique.

 

Schéma de distribution de charges dans le nuage d'orage

Distribution de charges – Crédit photo : Ineo

 

Peut-on prévoir où elle va tomber ?

Il est impossible de le savoir à l’avance ! La foudre peut toucher n’importe où que ce soit un paratonnerre ou un simple brin d’herbe.

Cependant il existe des éléments qui vont attirer plus facilement les impacts de foudre comme :

  • Les objets métalliques et pointus
  • Les points surélevés

 

Foudre Empire State Building

Foudre touchant l’Empire State Building – Crédit photo : Dan Nguyen

 

Les bonnes attitudes à adopter

Quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve, il existe des bonnes attitudes communes à choisir pour limiter son exposition à la foudre :

  • Faire preuve de bon sens : Beaucoup de choses sont évidentes dans les conseils présentés ci-dessous mais il est essentiel de s’en souvenir le moment venu.
  • Ne pas paniquer : Le fait de prendre peur ne peut mener qu’à la prise d’une mauvaise décision qui pourrait s’avérer lourde de conséquences.
  • Se tenir éloigné des objets métalliques et pointus : Ceux-ci sont de très bons conducteurs électriques et attirent la foudre. Il vous faut donc veiller à ne pas les toucher ou s’en approcher.
  • Trouver un abri pour se protéger : Ou à défaut se pelotonner au sol.
  • Éviter d’utiliser les moyens de communication radiophoniques : Sauf en cas d’extrême urgence bien entendu.

 

A la campagne

Quand vous êtes en plein air à la campagne et que l’orage est trop proche pour que vous puissiez rejoindre un abri, voici les conseils à appliquer :

  • Ne jamais s’abriter sous un arbre : Si vous êtes en forêt, vous devez vous tenir éloigné des troncs et éviter les branches les plus basses.
  • Se débarrasser d’objets émergents au-dessus de sa tête : Le parapluie et le club de golf doivent donc être déposés au sol au plus vite.
  • S’éloigner des autres personnes : Cela permet d’empêcher que la foudre touche tout un groupe en une seule fois.
  • Ne pas courir ou marcher à grandes enjambées : Garder une faible distance entre les deux pieds limite la « tension de pas« .

 

A la montagne

La montagne est un secteur très concerné par les orages du fait du relief qui facilite leurs développements. C’est aussi l’endroit où bon nombre d’activités de plein air ont lieu ce qui doit inciter à encore plus de vigilance.

  • Éviter les sommets ou les arêtes : Ces zones sont particulièrement exposées à la foudre. Dès que des crépitements signalant un champ électrique intense se font entendre, il faut impérativement quitter les lieux.
  • S’abriter sous un ressaut : Cela permet d’éviter les impacts de foudre direct. Il vous faudra bien veiller à ce que le ressaut soit d’une hauteur suffisante pour vous protéger convenablement.
  • Ne pas s’appuyer sur les parois rocheuses : Celles-ci peuvent provoquer une différence de potentiel, surtout si elles sont humides.

Si vous souhaitez davantage de conseils sur les postures à adopter en montagne, je vous conseille l’article suivant du blog Randonner Malin qui est très complet.

 

Eclair Montagne Tyrol

Orage dans le Tyrol (Autriche) – Crédit photo : Bo Nielsen

 

En voiture

La voiture constitue une bonne protection vis-à-vis de la foudre en faisant office de cage de Faraday mais à certaines conditions :

  • Privilégier les toits métalliques : C’est le cas sur la plupart des véhicules mais pas toujours comme pour les décapotables (forcément 😉 ), les caravanes ou les camping-cars.
  • Rabattre l’antenne radio s’il y a lieu : La plupart des véhicules modernes possèdent des antennes courtes.
  • Rester à l’arrêt : C’est préférable surtout si les précipitations sont importantes et diminuent grandement la visibilité.

 

Sur un plan d’eau

Les mers, les rivières ou les lacs sont des zones où il faut également être vigilant lors d’épisodes orageux :

  • Rejoindre le rivage si possible : Surtout si l’on est dans un bateau sans mât comme une barque car les occupants sont alors exposés à la foudre.
  • Assurer la continuité électrique entre le mât et l’eau : Sur les bateaux ayant une coque en bois ou en polyester, il est nécessaire de relier le mât à la quille par une tresse métallique. Pour les bateaux possédant une coque en métal, cette structure agit comme une cage de Faraday et protège alors les occupants à condition qu’ils ne soient pas en contact avec des pièces métalliques.
  • S’éloigner de la plage : La proximité de l’eau accroît les risques de foudroiement.

 

Foudre Mer

Impact de foudre en pleine mer – Crédit photo : Steven Young

 

Chez soi

Si l’on est plus en sécurité chez soi qu’à l’extérieur, il convient tout de même de prendre certaines précautions :

  • Éviter d’effectuer certaines actions : Ne pas prendre de douche ou de bain, ne pas toucher les robinets d’eau ou les conduites.
  • Débrancher les appareils électriques des prises de courant : Et tenir éloignés les cordons d’alimentation évitant ainsi toute surtension.
  • Ne pas utiliser le téléphone fixe : Sauf en cas d’extrême urgence, cela va de soi.

 

En conclusion

Ne sous-estimez pas les orages et les dégâts qu’ils peuvent provoquer. La foudre n’est qu’une des manifestations possibles et il peut y en avoir bien d’autres (inondations, vents violents, départs d’incendie, etc.). Pour se prémunir au mieux contre ces situations, la première chose à faire est de s’informer avant d’aller pratiquer une activité en extérieur. Si toutefois vous vous retrouviez dans de beaux draps, vous connaissez désormais la marche à suivre :)

Et vous quels sont les conseils que vous appliquez ou que vous donneriez en cas d’orages pour se protéger de la foudre ? Vous pouvez apporter votre contribution dans le fil de commentaires.

 

Crédit photo « A la Une » : Lennart Takanen (Flickr)

 

Partager :Share on Facebook142Share on Google+0Email this to someone
Recherches utilisées pour trouver cet article : comment savoir si la foudfe esr procje,esque camping car en composite est protege de la foudre

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *