Comment empêcher la météo de gâcher vos vacances ?

Plage ensoleillée

Partager :Share on Facebook45Share on Google+0Email this to someone

Que ceux qui ont déjà vu leurs vacances anéanties par une météo déplorable lèvent la main !

Ce constat déplorable est arrivé à presque tout le monde. Seuls les plus chanceux ont pu (ou su) passer entre les gouttes si je peux me permettre d’employer l’expression. La météo est la hantise des voyageurs et des vacanciers qui se demandent bien à quelle sauce ils vont être mangés. Nous avons là un facteur qui peut faire pencher la balance du côté positif ou négatif pour ce qui est de la satisfaction.

La météo est un élément important dans la réussite ou non des vacances. Passez une semaine en bord de mer en plein été sous un soleil radieux et vous en repartirez content d’avoir passé un bon moment malgré la tristesse du retour au train-train quotidien. A contrario, si la pluie vous a importuné toute la semaine, il y a fort à parier que vous soyez morose et vraiment déçu du résultat. C’est vrai après tout, à quoi bon partir en vacances pour avoir la pluie que l’on a déjà tout au long de l’année ? Cette remarque s’adresse avant tout à ceux qui sont en métropole et qui ne peuvent profiter du soleil tout l’année contrairement aux habitants des départements d’outre-mer 😉

Faire en sorte de prévoir ses vacances sans que la météo ne vienne les gâcher, c’est possible. A condition de prendre quelques précautions ! Si le risque zéro n’existe pas (la météo est une science inexacte après tout), il existe des moyens de limiter ce risque en préparant au mieux le terrain en amont. C’est ce que je vais vous présenter dans la suite de cet article :)

 

Choisir une destination à la météo clémente

Vous allez me dire que c’est du bon sens et vous avez parfaitement raison ! Mais il est tout de même important de le rappeler. Pour éviter de se retrouver sous une météo exécrable, il est important de choisir une destination propice à un temps favorable.

D’ailleurs pour être tout à fait juste, il faudrait parler de climat plutôt que de météo puisque l’on base alors notre choix sur des données ou moyennes météorologiques qui s’étalent sur des dizaines d’années. Ainsi on peut connaître le profil type du temps qu’il fait pour chaque mois de l’année en tout point du globe. Les conditions météorologiques quant à elles fluctuent autour de ces normales climatiques parfois de manière importante.

S’il est assez simple de connaître les périodes propices pour voyager au niveau de l’hexagone, c’est en revanche bien plus délicat quand il s’agit de partir pour un pays dont nous ignorons tout du climat. Heureusement il existe des sites internet qui donnent des recommandations sur les destinations à privilégier en fonction des saisons.

Voici les deux sites que je conseille :

Normalers climatiques de Galway

Normales climatiques de Galway (Irlande) – Crédit photo : levoyageur.net

 

Du côté des livres, il y a l’ouvrage « Guide de voyage météo » qui fait partie de mon défi de lire 52 livres de météorologie en 52 semaines. Je le chroniquerai prochainement 😉

 

Planifier son séjour en fonction des prévisions

Là encore cela tombe sous le sens mais il convient d’en parler. Il est assez rare que le temps reste au beau fixe durant tout votre séjour et il va falloir vous adapter face aux changements. Bon c’est sûr que si vous partez dans le golfe Persique en plein mois de juillet, il n’y a guère de place pour le doute mais c’est un cas un peu particulier. Quoique vu la chaleur à cette période, il y a des chances que vous finissiez complètement liquéfié ce qui n’est pas une fin heureuse en soi :)

Au fur et à mesure que votre date de départ se rapproche, je vous conseille d’aller consulter les prévisions météo pour voir les premières tendances. A J-10 vous pourrez commencer à appréhender le temps qu’il fera. A J-5 vous y verrez plus clair et vous aurez alors la trame météo pour votre séjour. Bien sûr, si vous partez un mois, vous ne pourrez « voir » jusqu’à terme autant de temps à l’avance.

En règle générale, les prévisions données à 14 jours sont d’une fiabilité correcte. Plus l’échéance est lointaine, plus la fiabilité diminue, cela va de soi. Le site de La Chaîne Météo fournit des prévisions à 14 jours qui sont de bonne facture je trouve. AccuWeather va bien au-delà en proposant des prévisions à 45 jours mais bon à cette échéance c’est de loterie à mon sens (ou bien une mauvaise blague…).

 

Prévisions météo à 14 jours

La Chaîne Météo propose des prévisions à 14 jours

 

Une fois que vous y voyez plus clair au niveau des prévisions, vous êtes libres alors d’agencer votre planning en fonction de temps prévu. Privilégiez des activités en intérieur les jours où la météo est capricieuse et préférez les sorties en plein air les jours de beau temps.

 

Emporter des vêtements adaptés

A première vue il semble facile de faire sa valise quand on part pour une destination ensoleillée. On se réjouit à l’avance de voyager léger en n’emportant que quelques shorts ou t-shirts et des sandales. Et là c’est le drame ! On se rend compte que l’on a oublié une tenue en cas de mauvais temps.

C’est clairement une situation qui peut gâcher vos vacances. Le temps peut changer rapidement d’un jour à l’autre ou même d’une heure à l’autre. Même sous les tropiques ! Renseignez-vous bien à l’avance du climat de votre destination et de ses changements de temps. Ne négligez pas ce point surtout si vous partez dans un endroit montagneux où à la mer qui sont des lieux où le temps peut vite changer.

 

Montagne suisse

Les régions montagneuses sont propices aux orages – Crédit photo : Els

 

Cela ne coûte pas grand chose de prévoir une tenue plus chaude dans sa valise, si ce n’est quelques centaines de grammes en plus. Et cela vous évitera d’avoir à acheter des vêtements sur place une fois pris au dépourvu 😉

 

Faire attention aux micro-climats

Bien loin d’être des légendes urbaines, les micro-climats existent bel et bien. Leur existence se justifie principalement par les caractéristiques topographiques du secteur concerné qui influe sur les conditions météo. Sur le terrain cela se traduit par une météo très disparate à quelques kilomètres d’écart seulement. Certaines régions disposent de plusieurs micro-climats. C’est le cas de la Bretagne par exemple qui en recense pas moins de 6 différents à cause de sa forte exposition au flux océanique, du littoral très découpé et du relief vallonné.

 

Carte des micro-climats de Bretagne

Carte des micro-climats de Bretagne – Crédit photo : Domaine Moulin Mer

 

Si prendre en compte ces micro-climats à l’échelle de la France est plutôt simple (il suffit de se renseigner), le faire pour une destination à l’autre bout du monde demande beaucoup plus d’efforts mais rien n’est impossible. Les sites internet à destination de voyage donnent rarement de telles informations ce qui oblige alors de chercher par soi-même. Il n’y a pas à ma connaissance de sites spécialisés qui centralisent ce genre d’informations donc il faut chercher par soi-même. En France, il y a le forum d’Infoclimat qui parle de cette thématique pour certaines régions de France ou du monde.

Cela vaut le coup de se donner un peu de mal pour trouver un lieu de villégiature avec un temps clément 😉

 

En réservant à la dernière minute

Les voyages à la mode « last minute » ont la cote, c’est une évidence. L’avantage principal de ces offres est le coût qui est attractif pour le client. En effet, les voyagistes effectuent des réservations en gros plusieurs mois à l’avance et sont obligés en quelque sorte de déstocker en bradant leurs offres une fois l’échéance proche.

Mais ce n’est pas le seul avantage que l’on peut y trouver. Réserver à la dernière minute permet de se positionner en fonction de la météo et de choisir une destination où les prévisions météo annoncent du beau temps. Désormais la fiabilité des prévisions à long-terme est bonne dans la plupart des cas et il est possible de connaître le temps à 10/15 jours dans les grandes lignes. Cette fiabilité diminue plus on se projette dans le futur mais cela fournit quand même une tendance confortable. Autant il y a une dizaine d’années il était difficilement envisageable de se baser sur ces prévisions à long-terme, autant maintenant c’est quelque chose de possible.

 

Avion au décollage

Autre possibilité : Réserver ses vacances à la dernière minute – Crédit photo : Don McCullough

 

Se préparer psychologiquement à toute éventualité

La météo est une science inexacte, c’est un fait. Rien n’est écrit à l’avance et la surprise qu’elle soit bonne ou mauvaise est toujours possible. Le plus important est de savoir dans quoi l’on s’engage en optant pour telle ou telle destination. Vous devez être conscient de cette part d’incertitude. Si vous appliquez les conseils précédents, vous serez probablement plus serein au moment de partir car vous aurez pris les meilleures dispositions pour votre séjour.

 

Ne pas se focaliser que sur la météo

Choisir sa destination en fonction du climat est un élément important comme nous l’avons vu mais cela ne fait pas tout ! Il y a pleins d’autres facteurs à prendre en compte et pour lesquels il serait dommage de passer à côté.

Les paysages que vous allez traverser sont aussi une source de satisfaction car vous aurez l’occasion de voir quelque chose de nouveau. Certains endroits sont absolument magnifiques même sous la pluie et méritent que l’on y fasse un détour.

 

Automne dans l'Hampshire

Paysages d’automne dans l’Hampshire (Angleterre) – Crédit photo : Neil Howard

 

Ne négligez pas non plus la culture en ces lieux et la rencontre avec les autochtones qui sont aussi des expériences enrichissantes 😉

 

En conclusion…

Appliquer ces conseils ne vous fournira pas une assurance tout risque mais vous permettra de limiter le risque que les conditions météorologiques viennent gâcher vos vacances. En météo le risque zéro n’existe pas, c’est bien connu !

Si vous avez d’autres astuces qui n’ont pas été abordées dans cet article, je vous invite à les partager dans les commentaires :)

 

Crédit photo « A La Une » : Hansel And Regrettal (Flickr)

 

Partager :Share on Facebook45Share on Google+0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *