À propos

Mon histoire

Pierre Guilbault

 

Je suis Pierre Guilbault et je suis passionné de météorologie.

 

La première chose que vous devez savoir sur moi est que je suis fasciné par les phénomènes météorologiques depuis ma plus tendre enfance. Avec une préférence pour les orages et les tempêtes.

 

Comment est née cette passion ?

Si je devais retenir un événement déclencheur parmi tous ceux que j’ai vécus, je dirai la tempête du 7 février 1996 qui a touché la Bretagne, ma région d’origine.

Ce fut un événement marquant qui m’a fait comprendre du haut de mes 8 ans à quel point l’Homme est impuissant face aux éléments.

L’adolescence et l’arrivée des premières connexions Internet « haut débit » m’ont permis de franchir un cap.

Je passais de longues heures à me documenter sur les différents aspects de la météo. Cela fut laborieux, chronophage mais très riche en enseignements.

Grâce à ce nouveau vecteur d’apprentissage, j’ai eu envie d’apporter à mon tour ma contribution et ma modeste expérience en la matière pour aider les autres.

J’ai créé mon premier site Internet à 16 ans. Il s’appelait « Infos Météo » et proposait des observations et quelques éléments de prévisions.

Je me rappelle encore des nombreuses heures passées à essayer de faire une mise en page correcte. Je vous jure qu’à l’époque il fallait vraiment prendre sa pelle et sa pioche pour faire quelque chose de présentable. Heureusement c’est beaucoup plus simple aujourd’hui.

Très rapidement j’ai lancé un deuxième site pour remplacer le premier qui ne me convenait plus. Celui-ci s’appelait « Météo Info » (je n’ai jamais été très doué pour trouver des noms…). Le concept restait néanmoins le même que pour le premier site.

Malheureusement j’ai dû arrêter de développer mon site au bout d’un an à cause de mes études qui étaient trop prenantes. C’était incompatible avec le temps que demandait la gestion d’un tel site de prévisions.

J’ai donc décidé de le fermer. A mon plus grand regret.

J’ai tout de même continué à garder un pied dans la météo en contribuant sur le site Météo Bretagne en tant que prévisionniste amateur pendant les vacances d’été.

Ces différentes expériences m’ont permis de découvrir et d’apprendre plusieurs choses :

  • La météo ce n’est pas qu’à la TV ou à la radio. Internet est aussi un formidable canal de communication, d’information et d’apprentissage
  • Il existe des passionnés de météorologie comme moi qui échangent et partagent sur leur passion au sein de diverses communautés
  • Les besoins météo du grand public sont parfois tellement spécifiques que les médias de masse ne peuvent y répondre convenablement à cause d’un format inadapté
  • Il est possible d’être un très bon météorologue amateur grâce à Internet

 

J’en ai tiré que du positif.

Et surtout … quel bonheur de pratiquer sa passion tout en aidant les autres.

Croyez-moi, c’est le pied intergalactique !

 

Eclairs Ramifiés

 

Devenir Monsieur Météo

A cette époque je caressais le doux rêve de devenir ingénieur en météorologie. C’était clair dans ma tête, c’est ce que je voulais faire. Vraiment.

Quand j’ai vu le faible nombre de places disponibles et l’exigence du concours d’admission à l’École Nationale de Météorologie, j’ai vite déchanté.

J’ai tout de même tenté le coup car je n’avais rien à perdre et … je me suis planté en beauté.

Je l’ai ressenti comme un véritable échec et une grande déception. Mon rêve venait de me filer entre les doigts.

J’ai finalement opté pour des études dans l’informatique en me disant que je pourrai peut-être un jour travailler de près ou de loin dans le monde de la météo.

Cette passion ne m’a jamais quitté et m’anime encore aujourd’hui. Plus que jamais.

Ce blog est aussi l’occasion pour moi de renouer de manière concrète avec la météo en apportant de la valeur ajoutée à vous lecteurs grâce à l’expérience que j’ai accumulée depuis toutes ces années.

 

Démocratiser la météo

Je vais maintenant vous parler de quelque chose que je trouve complètement paradoxal.

Tout le monde est concerné par le temps qu’il fait. Certains le sont plus que d’autres mais on peut dire globalement que tout le monde est dans le même bateau. C’est un fait.

Pourtant une très grande majorité des personnes ne possède pas ce que j’appelle la « culture météo ». Ce sont les connaissances élémentaires basées sur l’observation et l’interprétation qui font que l’on est capable de comprendre dans les grandes lignes « comment cela fonctionne ».

Nul besoin de connaître tous les rouages. Surtout pas !

Je parle ici du b.a.-ba, de l’essentiel. Pour les notions complexes, laissons les experts s’en charger.

 

Je vois deux principales causes à ce surprenant constat.

La première est toute simple : durant notre cursus scolaire, on ne nous apprend pas ce qu’est la météo (ou si peu), quels sont ses tenants et ses aboutissants. Je n’ai pour ma part reçu aucun enseignement sur ce sujet. Pas même une initiation. Et pourtant j’ai « mangé » de la physique jusqu’en classe préparatoire.

Comment peut-on laisser de côté un sujet qui concerne autant de monde ? Tout comme la gestion des finances personnelles, ce sont pour moi les deux domaines oubliés que l’on devrait enseigner dans toutes les écoles et ce dès le plus jeune âge.

La deuxième cause est directement imputable aux médias.

Dans notre société, la météo est présentée comme un bien de consommation. On consomme un bulletin météo comme on consommerait un vulgaire paquet de pop-corn au cinéma. C’est sympa, c’est bon, ça dure deux minutes et puis on passe à autre chose.

La faute à un format qui n’a pas évolué depuis 30 ans et qui ne répond plus au besoin actuel. Non les évolutions cosmétiques ça ne compte pas !

 

Derrière le blog « Le Guide Météo » se cache également la volonté de démocratiser la météo. Celle-ci est parfois perçue comme trop élitiste par le citoyen lambda qui se contente alors du strict minimum.

Sauf que ce strict minimum ne suffit pas quand il s’agit de météo et que l’on a des contraintes fortes par rapport à elle.

Les progrès réalisés ces dernières années en matière de météorologie sont énormes et se sont faits à la vitesse d’un TGV. Le problème c’est que le wagon dans lequel se trouve la très grande majorité des personnes n’est pas rattaché à la locomotive qui elle est à la pointe du sujet technologiquement parlant.

Ma mission à travers ce blog est de rattacher les wagons entre eux afin de faciliter la compréhension des aspects pédagogiques et pratiques de la météo. J’ai pour but de vous initier et vous partager les meilleures astuces et outils qui existent.

 

Mobile Photo

 

Ça commence tout de suite !

Vous voulez développer vos connaissances en météorologie. Vous souhaitez ne plus avoir à subir la météo. Ou alors vous voulez carrément en faire votre passion pour rendre service aux autres.

C’est faisable oui. Rien n’est impossible.

Ce qu’il vous faut pour y arriver c’est de comprendre les concepts de base et d’avoir les bons outils à votre disposition.

Vous et moi, nous allons faire ce travail ensemble. Pour que vous puissiez faire de la météo votre alliée.

Pourquoi attendre. Commençons dès maintenant !

Inscrivez-vous via le formulaire en bas de page, que je puisse vous conseiller grâce à mon guide « Les meilleurs outils numériques de la météo » qui présente les 15 outils les plus puissants pour prévoir le temps qu’il fera.

En vous inscrivant, vous rejoindrez automatiquement et gratuitement l’espace privé « Le Guide Météo » dans lequel je partage du contenu exclusif que vous ne retrouverez pas sur le blog.

Vous recevrez un mail par semaine (pas plus) avec des conseils, des astuces ou des bons plans.

 

Note sur l’affiliation :

Il arrive que j’utilise des liens affiliés dans certains de mes articles. Cela signifie que je touche une petite commission sur ce que vous achetez si vous passez par ces liens. Cela n’augmente évidemment pas le prix que vous payez.

Ces commissions permettent à ce blog de générer une partie du chiffre d’affaires qui me permet de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits !

Je ne recommanderai jamais un produit que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à ma famille ou à mes amis. J’ai une réputation à entretenir, et j’ai à cœur de vous apporter le maximum de valeur ! :)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *